Paroles d’ado

Alors que les premières déceptions amoureuses s’imposaient à moi, j’écoutais ça:

Je suis assis au bistrot des vieux enfants perdus
des visionnaires tranquilles qui fixent le coin des rues

Les grands rêves envolés sont montés jusqu’au plafond
Entre chaque fissure, y a des paroles de chansons

Mais pourquoi s’entêter…

Celui ou celle qui devine l’auteur et la chanson, je lui offre une coup de champ’ !?

Sinon, et c’est exactement à cette période que j’écoutais ça, je viens d’ouvrir un groupe Facebook pour les anciens (1988-1992) du collège André Lassagne à Caluire (Rhône) . C’était il y a un bail tout ça…


Leave a Reply